Facebook

Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





vendredi 29 septembre 2017

Le Rafale est mort, longue vie au Rafale ?



© Air & Cosmos.
La France s'est ménagée de nombreuses options quant à la prochaine génération d'avions de combat dans un cadre européen, même si la tentation subsiste de ne pas fermer la porte à l'option nationale si dévalorisée, malgré son éclatante réussite pour répondre aux objectifs politico-stratégiques. Entre les calendriers des uns (Royaume-Uni, Allemagne, Belgique) et des autres (Armée de l'Air et Marine nationale), le débat doit s'ouvrir sur l'appareil de supériorité aérienne qu'il nous faut et qui demeure indispensable pour notre autonomie d'appréciation et d'action - et partant de là, de notre capacité à entrer en premier sur un théâtre d'opérations.

mercredi 27 septembre 2017

BATSIMAR : danger mortel ?

© MICHEL FLOCH.
Le troisième Patrouilleur Léger Guyanais (PLG) n'est pas seulement une lâche réponse capacitaire dans l'attente de BATSIMAR, il est un traître comme sa petite taille le laissait supposer. La commande surprise d'une troisième unité pour ce programme témoigne du désarroi de l'État face aux conséquences de sa politique depuis 2007. Une mauvaise conjonction budgétaire permettrait au "traître" d'abattre froidement BATSIMAR dans le dos. 
 

mardi 26 septembre 2017

Dissuasion nucléaire : du tout ou rien territorial à la logique anti-forces ?

© Inconnu.
La pertinence de la dissuasion nucléaire comme élément de la stratégie politique nationale traduit dans la stratégie militaire après le traumatisme du mois de juin 1940 - "plus jamais ça !" - et l'asservissement à un feu supérieur au nôtre en 1956 - constituent le fondement de notre force nucléaire. L'investissement de lancement, les coûts d'entretien ainsi que ceux pour le renouvellement invitent régulièrement à reposer les conditions du débat. Ce dernier s'est-il suffisamment attardé sur un glissement d'une logique de défense du territoire national par le feu nucléaire jusqu'au glissement de facto à une logique de contre-forces ?

dimanche 24 septembre 2017

Irma : les opérations aéroamphibies dans la projection stratégique

© EMA.
Le passage de l'ouragan Irma met en exergue les capacités de projection stratégiques des forces armées françaises dans un cadre, sur le plan géostratégique, "intra-national" tout en étant inter-théâtre et, sur le plan diplomatique, otanien et européen. S'il s'agit de remplacer la partie aéroamphibie dans le concert des moyens logistiques au service de cette projection stratégique, force est de constater que le format actuel n'est pas satisfaisant. 

dimanche 17 septembre 2017

3,33 à 15

© Naval group.


Le projet Magellan (2015 - ...) pouvant aboutir à des "coopérations renforcées" entre Fincantieri et Naval group amènerait une rupture bienvenue dans les constructions navales militaires françaises car le site de Lorient se suffit à lui-même pour lancer l'ensemble de la flotte de surface (18 frégates) en moins de dix années. D'une multiplication des classes de navires par une diminution du nombre de bateaux au sein de celles-ci au prix d'une cadence de production volontairement abaissée, il y aurait la possibilité de venir à une diminution du nombre de classes par une augmentation du nombre d'unités au sein de chacune d'elles grâce à un maintien ou une augmentation de la cadence de production.

samedi 16 septembre 2017

FREMM DAMB ?

© Naval group. FREMM-ER.
Selon Defense News, M. Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, inclurait dans les négociations navales franco-italiennes la modernisation en gestation du système PAAMS. Les FREMM 7 et 8 françaises et les FREMM 9 et 10 italiennes bénéficieraient alors, dans le cadre de cette hypothèse, d'un changement de substance quant à leurs capacités opérationnelles et ne seraient plus des FREMM ASM aux capacités de défense aérienne renforcées. Une refonte à plus longue échéance serait à planifier quant aux quatre frégates Horizon.

mardi 12 septembre 2017

27 septembre : naissance d'un champion naval franco-italien ?

© Marine nationale. "Dans le cadre de son déploiement en Méditerranée, la FREMM Aquitaine a effectué une escale de routine à La Spezia, grand port de commerce et base navale majeure au cœur de la Ligurie, le 8 mai 2015. Accostée dans la base navale, l’Aquitaine était entourée à quai des frégates italiennes type FREMM Caribinieri et HORIZON Andrea Doria et Caio Duilio. L’Italie possède déjà quatre FREMM et deux FDA."
     Le ministre de l'Économie, M. Bruno Le Maire, est en déplacement à Rome. Il est susceptible d'annoncer les détails d'un accord franco-italien dans la capitale des Gaules le 27 septembre - à moins que ce ne soit les chefs d'État et de gouvernement italien et français qui ne le fassent. Ce serait la naissance de l' "Airbus naval" tant recherché. Comparaison n'est pas raison : c'est à souligner. L'axe géopolitique n'est pas le même (Paris - Rome), contrairement à l'aéronautique (Paris - Berlin). Le meccano industriel dépasse la seule question navalo-navale et appellerait des coopérations militaires renforcées. Saint-Nazaire demeure le seul chantier naval capable d'enfanter des unités de plus de 10 000 tonnes en France : du pétrolier-ravitailleur jusqu'au porte-avions.

lundi 11 septembre 2017

Irma : gestion défaillante de la crise

© Marine nationale. 10 septembre. "Tout juste arrivés à Saint-Martin, les Marins de la frégate Ventôse déchargent du fret humanitaire pour les populations."
Il n'est pas audacieux mais nécessaire de prétendre proposer quelques remarques au sujet de la gestion de crise autour de l'ouragan Irma et de la qualifier d'ores et déjà de "défaillante" alors que la crise n'est seulement qu'en voie de résolution. Bien des éléments interpellent quant aux décisions à prendre dans l'urgence de la part de l'État mais aussi - et c'est peut-être là le plus important - une apparente incapacité à anticiper un phénomène prédictible et prédit.

jeudi 7 septembre 2017

mercredi 6 septembre 2017

Frégates de deuxième rang : quel volume ?

© Steller Systems. Le Spartan comme proposition pour les Type 31.
En attendant la nouvelle hiérarchie des priorités dont la revue stratégique doit acter au mois d'octobre 2017, l'audition de l'Amiral Prazuck, Chef d'État-Major de la Marine nationale (CEMM), devant les députés de la commission de la Défense nationale et des forces armées de l'Assemblée nationale est l'occasion de considérer l'avenir des frégates de deuxième rang.  

mardi 5 septembre 2017

Abandon de la FTI ?

© Inconnu. Demandez au site du ministère de la Défense.
La Frégate de Taille Intermédiaire survivra-t-elle à la Revue stratégique du mois d'octobre 2017 ? 

lundi 4 septembre 2017

Quel(s) avion(s) de combat pour le Nouveau Porte-Avions ?

© Inconnu.
L'Amiral Prazuck, Chef d'État-Major de la Marine nationale (CEMM), s'exprimait le 26 juillet 2017 devant les députés de la commission Défense nationale et forces armées à "huis clos". L'Amiral Prazuck attire l'attention sur un problème nouveau quant au PA2 assez peu discuté sur la place publique jusqu'à aujourd'hui : quel groupe aérien embarqué à l'orée des années 2030-2040 ?
 

lundi 24 juillet 2017

De l’instrumentalisation de la bataille pour le budget de la Défense comme démonstration de force présidentielle

© Mme Soazig de la MOISSONNIERE, photographe de la Présidence.
Le 29 juin 2017, était publié un rapport de la Cour des comptes, commandé par le Premier Ministre Philippe, et faisant état d’un budget 2017 du précédent Gouvernement « entaché d’insincérités » causant un dérapage de quelques 8 milliards d’euros.
Cet héritage justifiant alors, aux yeux du nouvel exécutif, un coup de barre budgétaire de 4,2 milliards d’euros afin de maintenir la France en deçà des 3% de déficit comme les traités européens l’exigent.
L’effort réclamé aux armées se monte ainsi à 850 millions d’euros, correspondant a priori aux surcoûts OPEX. Or, le nouveau Président de la République semble peu enclin à revoir à la baisse les ambitions du pays, notamment militaires. En résulte depuis quelques jours une crise particulièrement aiguë entre l’exécutif et le monde de la Défense. Qui s’est soldée le mercredi 19 juillet par la démission du CEMA.

vendredi 21 juillet 2017

Abracadabrantesque

© Les Douze Travaux d'Astérix - René Goscinny et Albert Uderzo / Studios Idéfix.
Faute de faire "pschiit", la crise ouverte contient toujours une dimension financière incompréhensible. Ces arbitrages financiers "abracadabrantesques" seront-ils intelligibles après l'aparté de la secrétaire d'État près du Président de la République pour les affaires militaires au journal télévisé de 20h00 de TF1 ce 21 juillet ?

jeudi 20 juillet 2017

If

© Wikipédia.

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

dimanche 16 juillet 2017

L'incontrôlable problème militaire français ?

© AFP. Le Président Hollande devant le Parlement réuni en Congrès le 16 novembre 2015.
Le Président de la République initie à dessein ou contre sa bonne volonté une séquence politique qui bousculera - quoi qu'il souhaite - l'organisation du contrôle politique sur les forces armées françaises. En cela, il convient de relever que le contrôle parlementaire de l'action militaire du gouvernement semble voué à ne pas exister.

samedi 15 juillet 2017

1,4 + 0,21 ≠ 2%

© Ewan Lebourdais.  SNLE classe Le Triomphant.
La sortie disproportionnée du Président de la République à l'encontre du général Pierre de Villiers - que le Président recevra le 21 juillet -, Chef d'État-Major des Armées (CEMA), est l'occasion pour un citoyen d'apporter son soutien au CEMA. "Dire, ce n'est pas se plaindre". Ne pas dire c'est manquer à la dignité de sa charge. Un budget de la Défense à 1,79% est une base totalement viciée sans lien avec le réel des questions stratégiques. La France ne peut pas se satisfaire d'une hausse à hauteur de seulement 0,21%. L'objectif des 2% ne sera atteint que si la base de départ est bien à 1,4%. Sinon, la France désarme. Le Président joue la crédibilité de sa promesse d'atteindre les 2% dès les années 2017 et 2018.

mardi 30 mai 2017

Celtes, Galates et Gaulois - Mercenaires de l'Antiquité" de Luc Baray


La cause des mercenaires gaulois, et plus généralement celtes, est de celles que peu d’historiens ont tenté de plaider. Pour ainsi dire aucun, puisque l’étude de Luc Baray est la première consacrée à ce phénomène massif et bien connu des lecteurs de Polybe et Jules César. Le mercenariat celte, en particulier pour les monarchies grecques issues de l’éclatement de l’empire d’Alexandre le Grand et pour les Carthaginois, était une source de main-d’œuvre bon marché et qualifié, à laquelle tous les souverains des derniers siècles avant notre ère ont puisé.

dimanche 28 mai 2017

L'effort naval thalassocratique est-il soutenable ?

© U.S. Navy photo by Photographer’s Mate 2nd Class Christopher S. Borgren II.Santa Rita, Guam (Oct. 22, 2003). The guided missile cruiser USS Chancellorsville (CG 62) leads the People’s Liberation Army Navy (PLAN) guided missile destroyer Shenzhen (DDG 167) into Apra Harbor, Guam. The People’s Republic of China destroyer Shenzhen and oiler Qinghai Hu (AO 885) are making the Chinese navy’s first ever port call to Guam.
Les deux efforts navals de la Chine et des États-Unis d'Amérique méritent d'être sommairement comparés. De là, il y a matière à s'autoriser à relativiser quelques perceptions quant à la puissance chinoise ou à une quelconque tentative de prise de mer. Il est plus intéressant de relever que sur le temps long, la Chine pourrait inexorablement dépasser la puissance militaire américaine.

mercredi 24 mai 2017

Marine nationale (2015 - 2017) : logiciel inchangé, Flotte resserrée



Le camarade Dimitri (Naval Analyses) nous permet d'apprécier la trajectoire de la Marine nationale à l'aube très prochaine de la troisième décennie du XXIe siècle. Et la lecture de Flottes de combat permet tout autant de replacer l'effort naval français dans le cadre des trente dernières années. 

mardi 23 mai 2017

Prise de mer chinoise ?

© Le Monde.
Nous abordions la question d'une prise de mer avortée de la part de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques entre le début des années 1960 et la fin des années 1980. D'où l'intérêt de questionner une telle tentative par la Chine dans la mesure où l' "OBOR" (One Belt, One Road - ou nouvelles routes de la soie) tend à une double prise de mer et de terres tandis que Pékin pourrait bouleverser le jeu énergétique mondial. 
 

samedi 13 mai 2017

L'Armée de Mer dans les constitutions


Quand est-ce que que surgissait l'appellation d' "Armée de Mer" ? Cette affaire mineure peut conduire à s'appuyer sur le corpus des constitutions françaises afin de retracer l'évolution de l'appellation de la force armée dans les institutions politiques de la France depuis 1791. Dans cette perspective ce serait, en définitive, l'appellation de "forces armées" qui s'imposerait. Pratique bien commode et permettant de distinguer la force militaire propre à un milieu - au sens de l'institutionnalisation de la réponse politico-militaire apportée à une conflictualité - de ses divisions tactico-opératives : les "armées", corps d'armées, divisions, brigades, etc.

mardi 18 avril 2017

Non au Vulcano à St Nazaire

© Fincantieri. Le Vulcano.
Rome fait savoir que la France souhaiterait pour le programme FLOTLOG abandonner l'avant-projet BRAVE porté conjointement par les Chantiers de l'Atlantique et DCNS au profit du Vulcano italien qui deviendrait alors une classe à part entière. Cela ressemble à une très mauvaise affaire pour la France.

samedi 1 avril 2017

Entretien avec Fabrice Wolf - Le socle défense, l'épargne pour la Défense nationale

© D.R.
Ancien pilote de la patrouille maritime dans l’Aéronavale, Fabrice Wolf s’est ensuite spécialisé dans les métiers du Digital avant de devenir consultant en Innovation. Depuis un an, il se consacre à la conception du projet « SOCLE DEFENSE ».

Quels constats justifient selon vous une remise en cause de l'architecture financière du financement de la Défense nationale en France ?

vendredi 31 mars 2017

Le bastion du plateau continental

© Inconnu.
La politique déclaratoire du candidat Donald J. Trump laisse de nombreuses traces dans les perceptions européennes en attendant que le cadre diplomatique (entre réactions au nouveau style présidentiel et une impatience à peine dissimulée) soit arrêté. Une partie de l'Europe atlantique craint de perdre le bénéfice de la dissuasion (tant conventionnelle que nucléaire) américaine et réfléchit tout haut à la pertinence d'une dissuasion européenne. En attendant de revenir à un probable statut quo, il s'ouvre un espace de manœuvre pour affermir un pilier européen dans l'Alliance Atlantique grâce à une des mesures envisageables : la constitution d'un bastion du plateau continental.

mercredi 29 mars 2017

FMAN/FMC : lancement vertical ?

© MBDA. Image extraite de la vidéo de présentation du Perseus (2011). "A visionary naval and land attack weapon system".
Le programme FMAN/FMC est sur les rails entre Londres et Paris. Par contre, quelques interrogations au sujet du probable ensilotage de la future munition conduisent à craindre qu'elle ne devienne, avec le MdCN, non pas un facteur de fluidité mais bien de rigidité contre les phases de concentration et de division de la Flotte.

lundi 27 mars 2017

MAPL : deux ou trois ESF ?

© Inconnu. Unofficial artist impression of what PLAN's future Type 075 LHD may look like.
La montée en puissance de la Marine de l'Armée Populaire de Libération (MAPL ou PLAN en anglais) se poursuit à un rythme soutenu. Une nouvelle ainsi qu'une confirmation tendent à accréditer l'idée que Pékin imite les structures opérationnelles de l'US Navy et tout particulièrement les Expeditionary Strike Force (ESF).

samedi 25 mars 2017

Le nouveau Borda ?

© Corax71. Le Latouche-Tréville (D646) dans la Clyde.
La conversion d'une ancienne frégate anti-sous-marine en nouveau Borda est peut-être une occasion à saisir afin de renforcer la cohésion humaine aussi bien à l'intérieur de la Marine nationale (de l'École des mousses jusqu'à l'École navale) qu'avec les administrations de l'Action de l'État en Mer. Et aussi de prendre le temps de découvrir très tôt les autres marines européennes et leur culture dans un temps plus significatif que celui d'un exercice ou d'une escale. Pour l'armement d'un nouveau Borda ?

jeudi 16 mars 2017

"World Naval Review 2017" de Conrad Waters (ed.)



Seaforth publie l'édition 2017 de World Naval Review (192 pages) sous la direction de Conrad Waters. Ce dernier est juriste de formation, tout comme un certain Sir Julian Strafford Corbett. L'ouvrage bénéficie en outre de plusieurs contributeurs dont les plus connus - de l'auteur de ces lignes, tout du moins - sont Norman Friedman et David Hobbs. Ce dernier commettait British Aicraft Carriers - Design, Development and Service Histories présenté ici-même et dont la lecture est recommandée alors que les HMS Queen Elizabeth et Prince of Wales entreront en service dans les toutes prochaines années. Basculons dès à présent dans la découverte de cet ouvrage. 

mercredi 15 mars 2017

Chantier du SNA-NG Suffren (2007 - 2017)

© DCNS. Découpe de la première tôle du Duguay-Trouin, les premiers éléments du Suffren sont à l'arrière plan. Photographie publié en juin 2009.

La découpe de la première tôle de la tête de série du programme Barracuda (six Sous-marins Nucléaires d'Attaque (SNA) pour 8,2 milliards d'euros (frais d'études inclus) - contre 7,89 milliards d'euros en 2007) est intervenue au mois de décembre 2007. Le premier anneau du futur Suffren est assemblé au mois de mars 2008. Les deux premiers éléments de coque furent soudés l'un à l'autre le 26 juin 2009. La coque du bateau est "fermée" en avril 2016. Le sous-marin rejoindra son élément au printemps ou à l'été 2017 et devrait débuter sa carrière opérationnelle en 2019.

mardi 14 mars 2017

Budget de la Défense nationale à 2%

© Le Figaro. Véronique Guillermard, « Dissuasion nucléaire : la France ne baisse pas la garde », 20 février 2015.
Le totem correspondant à 2% du PIB en matière de dépenses militaires inonde le débat public alors qu'il n'est que très rarement - si ce n'est jamais - bénéficiaire de la moindre tentative de définition. Pourtant, replacer cet objectif dans le cadre du "partage du fardeau au fossé transatlantique" (Olivier KEMPF, L'OTAN au XXIe siècle - La transformation d'un héritage, Paris, Éditions du Rocher, 2014 (2010), 614 pages ; voir le chapitre 12) est la condition sine qua non pour apprécier autant sa pertinence aux échelons de l'Alliance atlantique qu'au seul échelon national. C'est pourquoi - et dans la perspective de l'élection présidentielle de 2017 en France - il est impératif de souligner combien la définition ambiante des 2% ne correspond pas du tout à l'ambition otanienne et masque les graves difficultés financières à venir face à la modernisation de la dissuasion nucléaire et la "bosse budgétaire" jamais absorbée. 

dimanche 12 mars 2017

La seule Marine nationale

© Inconnu.
La conclusion logique de cette chronique sur la hiérarchie des marines de guerre européennes dans le concert mondial des flottes militaires était de souligner la première place manquée de la Marine nationale (2008 - 2016) en Europe et, presque surtout, l'absence d'alliances européennes qui auraient pu permettre une "plus grande Marine nationale". Et ce, contrairement à la Royal Navy qui augmente ainsi son potentiel et, peut-être au principal, son influence navale sur la stratégie des moyens d'autres marines européennes. Chose d'autant plus surprenante que la France se retrouve sans porte-avions disponible ni groupe naval apte à fournir un erstaz de groupe aéronaval.

mercredi 8 mars 2017

Une plus grande Royal Navy

© Inconnu. Exercice Corsican Lion 2015 de la Combined Joint Expeditionary Force.
Reprenons, encore et toujours, cette analyse sur le tonnage (données Flottes de combat). Face aux géants que sont l'US Navy (3 millions de tonnes), la MAPL (1,2 millions de tonnes) et la Voyenno-Morskoy Flot Rossii (1,15 millions de tonnes), la Royal Navy (407 000 tonnes) est passée de la première place jusqu'à la première moitié du XXe siècle à une respectable quatrième place dans le typologie des flottes par le tonnage. Et demeure la première marine européenne. Emmanuel Todd propose une analyse sur comment l'Allemagne tiendrait le continent européen par une domination politique découlant d'une agrégation d'économies européennes. Et Berlin pèserait autant que les États-Unis en matière économique grâce à une Europe permettant une plus grande Allemagne. Sans se prononcer sur la pertinence de l'analyse, son modèle permet de souligner comment la Royal Navy dominerait l'Europe naval et pratiquement doubler son tonnage par les alliances nouées. 

dimanche 26 février 2017

Marine nationale, le Three-Powers Standard (1820 - 2016)

© 2007- 艦艇写真のデジタル着彩 Atsushi Yamashita.
La géostratégie navale française s'étire depuis son pilier moderne, la "charte de Portal", jusqu'à nos jours en passant par l'exception que fut la crise de Fachoda. Le modèle continue à se construire depuis 1820 autour d'une concentration méditerranéenne de la Flotte, une certaine "théorie du risque" face à la première puissance navale et un Three-Powers Standard face aux trois marines suivantes dans le classement naval européen. Une position de choix et toujours d'actualité qui ne semble pas permettre un effet d'entraînement.

samedi 25 février 2017

Royal Navy, l'immuable Two-Powers Standard (1889 - 2016)

© D-Mitch. Royal Navy and Royal Fleet Auxiliary - Today, past and future (a quick overview).
Poursuivons ces quelques réflexions, toujours sous le seul prisme du tonnage. La grille d'analyse est obsolète sans perdre totalement de sa pertinence. La Royal Navy demeure la première marine d'Europe (de l'Ouest) dans cette perspective (1,15 millions de tonnes pour la Marine russe en 2016). Et, chose surprenante qui n'apparait pas dans un classement naval plus "moderne", c'est-à-dire brassant plusieurs critères (capacités maîtrisées dans toutes les dimensions du combat naval, cohérences capacitaires, entraînement, etc) : le Two-Powers Standard est une persistante réalité !

vendredi 24 février 2017

Marine nationale, une première place manquée (2008 -2016)

© BAE Systems.
Une parenthèse se referme définitivement en ce début de XXIe siècle, ce moment, "assez" rare, où la France aurait pu prétendre à devancer la Royal Navy comme première marine européenne. Occasion manquée qui influencera considérablement les prétentions diplomatiques françaises en Europe tant du point de vue de l'Europe de la Défense que la défense de l'Europe. Cette faiblesse relative, seulement présentée sous la seule expression du tonnage, s'accompagne d'un pouvoir d'attraction des autres marines tout aussi faible.

jeudi 23 février 2017

Quelques idées saugrenues sur les finances de la Défense


© Inconnu. L'escorteur rapide Le Corse (F761) est un élément marquant du plan naval de 1952, il symbolise le renouveau de la flotte française. Il inaugure ainsi la série des escorteurs rapide type E50 (Le Corse, Le Brestois, Le Boulonnais, Le Bordelais (F764).

Pierre-François Forissier - voir l'entretien qu'il nous avait accordé - inaugure une chronique au sujet de la rencontre entre les outils législatif, budgétaire et financier dans l'optique de construire l'outil naval dans le temps long. L'objectif est de présenter les enjeux de l'application intégrale de la "LOLF" et de ses conséquences afférentes.

dimanche 19 février 2017

La nouvelle torpille automobile de surface ?


© Defense News graphic.
L'attaque de l'une des frégates saoudiennes de la classe Al Medinah laissait perplexe quant au moyen employé puisqu'il y avait matière à s'attendre à une nouvelle utilisation d'un missile anti-navire C-801/802. Les deux vidéos publiées et par la rébellion houthie et par l'Arabie Saoudite n'attestaient pas d'un tel scénario. Le Vice-amiral Kevin Donegan affirme qu'il s'agissait d'un engin téléguidé ou dronisé.

vendredi 17 février 2017

Retour du Foch comme porte-avions-école

Dernier tir des canons de 100 mm du porte-avions Foch, photographié depuis une Alouette III de l'escadrille 23S (16 novembre 1986).
La messe aurait pu être dite : le Foch (15 juillet 1963 - 15 novembre 2000 dans la Marine nationale et 2000 - 2020 dans la marine brésilienne), bien que navigant sous un nom d'emprunt, ne vivrait plus que dans l'attente de son démantèlement suite à la décision de la Marinha da Brasil de ne pas le moderniser. Si son intérêt opérationnel est nul ou résiduel (en cas de refonte), sa valeur pour l'instruction est à la hauteur de son tonnage. 

mercredi 15 février 2017

NAe São Paulo : Modernisation abandonnée, remplacement avancé

© Inconnu.
La Marinha da Brasil annonce par un communiqué que la modernisation du  NAe São Paulo (2000 - 2020) est abandonnée. Le remplacement du porte-avions brésilien, ancien Foch (15 juillet 1963 - 15 novembre 2000) dans la Marine nationale, est avancé et devient la troisième priorité dans les investissements navals brésiliens.

mardi 14 février 2017

Royal Navy : 5 SSN hors-jeu sur 7 ?

© Wikimédia. Turbulent with a Merlin helicopter from Type 23 frigate HMS St Albans, during an anti-submarine exercise in the Gulf of Oman, 2011.
Une nouvelle anomalie mettant, une énième fois, en cause la sûreté des réacteurs nucléaires embarqués sur la classe Trafalgar amène à s'inquiéter du sort des vaisseaux noirs encore en service. La sous-marinade britannique compte sept sous-marins d'attaque à propulsion nucléaire dont quatre Type T (HMS Trenchant, Torbay, Triumph et Talent). Quelles solutions pour la Royal Navy s'ils étaient retirés prématurément du service ?

dimanche 12 février 2017

Type 001

© Inconnu. Le Liaoning.
© Inconnu. Comparaison entre une photographie prise, selon la toile, en novembre 2016 (en haut) et une autre (en bas) qui serait plus récente sans que la date précise ne nous soit connue (février 2017 ?).
Le Renseignement d'Origine Source Ouverte (ROSO) permet d'apprécier la délivrance au compte-goutte, sans placer Pékin dans une position fâcheuse, de nouvelles photographies, plus ou moins pertinentes, de l'état d'avancement de la construction du porte-aéronefs chinois qui semble être un sistership du Liaoning (1988 - ...). 

samedi 11 février 2017

Les 11 cuirassés de 40 000 tonnes

© 2007- 艦艇写真のデジタル着彩 Atsushi Yamashita.
Une courte mention dans l'un des articles de Robert Dumas ("Les cuirassés "Dreadnought" en France de 1907 à 1921 - Première partie", La nouvelle Revue maritime, n°398, janvier-février 1986) permet la découverte d'un type de cuirassés envisagé par l'État-Major Général (EMG) de la Marine nationale après la Grande guerre (28 juillet 1914 - 11 novembre 1918). La ratification puis la signature du traité naval de Washington (voir, par exemple, à ce sujet : Hervé Coutau-Bégarie, Le Désarmement naval, Paris, Économica, 1995, 352 pages)  après la conférence éponyme (12 novembre 1921 au 6 février 1922) clôt ce programme qui nous semble réapparaître avec les 35 000 tonnes français. 

vendredi 10 février 2017

Duopole franco-italien dans la flotte de surface : avantage Trieste


Fincantieri est le seul industriel à avoir déposé un dossier de reprise devant la justice sud-coréenne pour les Chantiers de l'Atlantique. Et l'industriel italien prétend s'arroger la majorité absolue. C'est pourquoi, en l'état actuel des choses, il s'agit de tirer toutes les conséquences : l'industriel italien est dans une position de force et pour les commandes publiques françaises et pour la recomposition de la navale militaire européenne.

vendredi 3 février 2017

PA2 : combien de lignes d'arbre ?

© Inconnu. Le cuirassé Richelieu lors du montage des hélices tribord.
La propulsion du deuxième porte-avions (PA2) et/ou celle du "nouveau porte-avions" (PA3) devant succéder au Charles de Gaulle amène des problématiques anciennes quant aux choix à effectuer vis-à-vis d'un déplacement qui s'annonce supérieur à 50 000 tonnes. Le "seuil" constitué par les cuirassés de la classe Richelieu devrait être franchi. Par exemple, combien de lignes d'arbre ?

jeudi 2 février 2017

Porte-avions Charles de Gaulle : 30 Rafale M

Helen Chachaty, "Bilan opérationnel « très positif » pour le porte-avions Charles de Gaulle", Le Journal de l'Aviation, 16 mars 2016.
Le porte-avions Charles de Gaulle entrerait en cale sèche dans l'un des deux grands bassins Vauban (Toulon) le 7 février si la météo le permet. Il redeviendrait opérationnel, suite à une phase de remontée en puissance, au cours du deuxième semestre 2018. Des rumeurs se font moins optimistes sur la durée du chantier : plutôt 22 mois que 18. Le passage au "tout Rafale" voit la capacité du porte-avions grimper de 24 à 30 Rafale M.