Facebook

Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





vendredi 30 septembre 2016

La dernière torpille

 
La mécanique vertueuse du programme FREMM (FREgate Multi-Missions) - ou classe Aquitaine - s'achèvera très prochaine quand la Lorraine sera mise sur cale à Lorient (2017) et qu'il n'y plus que de très minces possibilités que de telles frégates soient construites pour une marine étrangère. Le prochain Président de la République et son prochain gouvernement auront alors une ultime tentative à lancer.

jeudi 29 septembre 2016

Avant-projet d'embarquement de Regulus II sur les Clemenceau, Foch et PA59

© U.S. Navy. Launching Regulus from USS Princeton (CVS-37) at sea.
L'introduction de l'atome dans les plans de la Marine nationale devait passer par une succession d'étapes et de réflexions discontinues, entre programmation à long terme et opportunités. Avant la mise sur pied de la dissuasion océanique fondée sur les SNLE (Sous-marin Nucléaire Lanceur d'Engins), l'embarquement de missiles de croisière atomiques sur porte-avions était envisagé.

mercredi 28 septembre 2016

2021, le croiseur Alsace

© DCNS. La proposition de DCNS (fondée sur la FREMM-ER) à la Marine Royale Canadienne pour remplacer les frégates et destroyers des classes City et Tribal.


La FREMM (FREgate Multi-Missions) de DA (Défense Aérienne) repose sur un postulat financier mais également industriel qui perd de sa substance à l'approche du lancement officiel de la Frégate de Taille Intermédiaire (FTI). Les choix arrêtés en faveur de cette dernière plaident fortement pour reconsidérer ceux définissant les deux dernières FREMM appelés à devenir des croiseurs.

mardi 27 septembre 2016

Il faut des corvettes ASM pour la Marine nationale


© Rama.
Ils sont des constats partagés : d’une part, la menace sous-marine mondiale n’a de cesse de croître, et les patrouilles sous-marines inamicales au large de Brest, foyer de la dissuasion nucléaire française, ne cessent pas ; et d’autre part, les conflits et zones de tension amenant à un déploiement des forces navales françaises.   

lundi 26 septembre 2016

Renforcement des équipages et modernisation de la dissuasion par Jean-François Copé

© Marine nationale. Le Terrible.

Après les parties Défense des projets de Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé, François Fillon et Nathalie Kosciusko-Morizet, le tour d'horizon s'achève avec Jean-François Copé, dernier candidat à la primaire du parti politique "Les Républicains". De retour de l'opération Barkhane, il annonçait début septembre 2016 ses principaux choix pour la Défense nationale. Sans esprit partisan, il nous semble opportun de discuter de ces propositions, tout comme nous pourrions le faire d'un autre candidat de cette primaire ou d'une autre, ou de tout candidat déclaré à l'élection présidentielle.

dimanche 25 septembre 2016

Des études pour un deuxième porte-avions par Nathalie Kosciusko-Morizet ?

As Navy Recognition reported in our Defexpo coverage last year, General Atomics and DCNS representatives met to discuss possibilities of fitting EMALS onboard DCNS future aircraft carrier designs.
Après les parties Défense des projets de Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson, Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et François Fillon vient le tour de Nathalie Kosciusko-Morizet, autre candidate à la primaire du parti politique "Les Républicains". De retour de quatre journées au sein de l'opération Barkhane, elle annonçait le 28 avril 2016 ses principaux caps pour la Défense nationale. Sans esprit partisan, il nous semble opportun de discuter de ces propositions, tout comme nous pourrions le faire d'un autre candidat de cette primaire ou d'une autre, ou de tout candidat déclaré à l'élection présidentielle.


samedi 24 septembre 2016

L'abandon du PAN 2 Richelieu par François Fillon ?

© JJMM.

Après les parties Défense des projets de Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson, Nicolas Sarkozy et d'Alain Juppé,  vient le tour de François Fillon, autre candidat à la primaire du parti politique "Les Républicains". Sans esprit partisan, il nous semble opportun de discuter de ces propositions, tout comme nous pourrions le faire d'un autre candidat de cette primaire ou d'une autre, ou de tout candidat déclaré à l'élection présidentielle.

jeudi 22 septembre 2016

L'action navale face à l'A2/AD par Alain Juppé

© MBDA - Michel Hans. Tir d'un missile Aster 30.

Après les parties Défense des projets de Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Sarkozy, c'est au tour de celles d'Alain Juppé, autre candidat à la primaire du parti politique "Les Républicains". Le 12 juillet 2016, il présentait les principaux éléments de ses choix pour la Défense nationale. Sans esprit partisan, il nous semble opportun de discuter de ces propositions, tout comme nous pourrions le faire d'un autre candidat de cette primaire ou d'une autre, ou de tout candidat déclaré à l'élection présidentielle.

mercredi 21 septembre 2016

L'abandon du deuxième porte-avions par Nicolas Sarkozy ?

© Sylvain Parouty. Modèles 3D des porte-avions Charles de Gaulle et du PA2 en sa version CVF-FR Richelieu.

Dans la foulée des propositions navales de Bruno Le Maire et Jean-Frédéric Poisson, le regard se porte sur celles de Nicolas Sarkozy, autre candidat à la primaire du parti politique "Les Républicains". Le 8 mai 2016, il brossait à grands traits les décisions qu'il prendrait en matière de Défense nationale. Sans esprit partisan, il nous semble opportun de discuter de ces propositions, tout comme nous pourrions le faire d'un autre candidat de cette primaire ou d'une autre, ou de tout candidat déclaré à l'élection présidentielle.

mardi 20 septembre 2016

Le plan naval de Bruno Le Maire (2017-2027) : précisions des responsables du projet

© JJMM.
Le versant naval de la partie Défense du "contrat présidentiel" de Bruno Le Maire était présenté sur ce blog (ce qui était qualifié de "plan naval" (2017-2027). Les responsables du projet du candidat souhaitaient répondre aux remarques faites dans le billet. Ce sont eux qui s'expriment sous cette présentation. Le droit de réponse est naturellement observé, comme cela serait fait pour tout candidat à la primaire du parti politique "Les Républicains", d'une autre primaire, ou de tout candidat déclaré à l'élection présidentielle.

lundi 19 septembre 2016

Les deux escadres aéronavales de Jean-Frédéric Poisson

© Marine nationale. Organisé du 13 au 26 octobre 2014, l’exercice Catamaran est un entraînement opérationnel de grande ampleur. Il vise à conduire une opération amphibie dans un contexte expéditionnaire. S’agissant des capacités de la Marine nationale, Catamaran associe le groupe aéronaval, constitué autour du porte-avions Charles de Gaulle, un groupe amphibie et un groupe de guerre des mines






Après avoir discuté du plan naval (2017-2027) de Bruno Le Maire, l'intérêt glisse vers les deux escadres aéronavales de Jean-Frédéric Poisson, autre candidat à la primaire du parti politique "Les Républicains". Il avait également présenté six points de la partie Défense de son programme en juillet. Sans esprit partisan, il nous semble opportun de discuter de ces propositions, tout comme nous pourrions le faire d'un autre candidat de cette primaire ou d'une autre, ou de tout candidat déclaré à l'élection présidentielle.

dimanche 18 septembre 2016

Le plan naval de Bruno Le Maire (2017-2027)

© JJMM.
Bruno Le Maire, candidat à la primaire du parti politique "Les Républicains" s'était fait remarquer par des propositions très offensives sur la Défense nationale, notamment en faveur de la Marine nationale, en juillet. Samedi 17 septembre, il publiait son "contrat présidentiel". Volumineux (1012 pages) et très détaillé. Sans esprit partisan, il nous semble opportun de discuter de ces propositions, tout comme nous pourrions le faire d'un autre candidat de cette primaire ou d'une autre, ou de tout candidat déclaré à l'élection présidentielle.

samedi 17 septembre 2016

Frégates de deuxième rang et Type 31, une plateforme commune ?

© BAE Systems. The Cutlass design, a significantly stretched and enhanced derivation of the Al Shamikh-class corvette design, sits at the higher end of the cost/capability curve.

Le lancement de nouveaux escorteurs tant pour la Marine nationale (frégates de surveillance classe Floréal) que la Royal Navy (remplacement des frégates Type 23) fait preuve d'une symétrie remarquable et à remarquer. Face à des besoins sur deux routes convergentes, un rassemblement des efforts pourrait autant intéresser les affaires de Londres que de Paris si les intérêts de chacun sont bien compris. 

vendredi 16 septembre 2016

FLOTLOG : construction étrangère, armement national ?

© Inconnu. Le Tidesrping.

Le renouvellement des moyens de la Royal Fleet Auxiliary (RFA), moyens logistiques au service de la projection de la Royal Navy, comporte le remplacement des ravitailleurs d'escadre par quatre bateaux de la classe Tide (Tidespring, Tiderace, Tidesurge et Tideforce). De construction sud-coréenne, l'armement des unités est réalisé au Royaume-Uni. Le coût est faible pour quatre navires de 37 000 tonnes marchant à 27 noeuds (contre 19 pour les Durance). Une décision à méditer. 

jeudi 15 septembre 2016

De deux divisions un coût

© Inconnu. Camp de Canjuers.

S'il faut des armes pour armer des hommes à terre, il faut des hommes pour armer des bateaux en mer. Le coût du groupe aéronaval, bien que ce dernier soit incomplet, est assez aisé à calculer si l'observateur se donne la peine de compter les bateaux et aéronefs, d'un côté, et de se référer aux documents parlementaires, de l'autre côté. Par contre, combien coûte une division en matériels nécessaires à sa dotation théorique ?

mercredi 14 septembre 2016

PA 58, une propulsion nucléaire navale après refonte ?

© Inconnu. Le PA 58 Verdun.

Quand la propulsion nucléaire navale a-t-elle était envisagée pour les porte-avions français ? La question mérite d'être posée dans la mesure où l'idée d'utiliser l'atome dans la propulsion des bateaux sous-marins peut être datée à l'extrême fin des années 1930 (1939 en France). L'US Navy discute de l'opportunité d'en doter ses ponts plats dans les années 1950. Quand la Marine nationale s'intéresse-t-elle à l'atome pour ses porte-avions, croiseurs, voire ses cuirassés ? Le PA 58 nous apporte un tout petit élément de réponse. 

lundi 12 septembre 2016

Deuxième porte-avions, plus de frégates ?

© Inconnu. Les porte-avions Clemenceau et Foch à la mer.

Revenons sur cette remarque souvent prononcée quand il s'agit d'évoquer l'éventuelle construction d'un deuxième porte-avions afin de parfaire le Groupe Aéronaval (GAn). Les conséquences comporteraient, notamment, un besoin d'accroître le format de la flotte de surface. Assénée comme une vérité qui serait volontairement cachée, cette assertion ne résiste pas à l'épreuve de l'expérience pratique des porte-avions Clemenceau (1961 - 1997) et Foch (1963 - 2000). 

dimanche 11 septembre 2016

FTI, la concentration brestoise

© Thales. Le radar SeaFire 500 équipant une frégate de 6000 tonnes.
La dispersion des classes de frégates entre Brest et Toulon atteindrait un point culminant entre les années 2019 et 2030 où la première base navale pourrait être amenée à mettre en oeuvre trois classes de frégates tandis que la deuxième en connaîtrait trois et demie. Proposition pour une rationalisation de cette future situation dans la perspective d'organiser chacun des deux grands ports de la Marine autour d'une classe principale de frégates de premier rang.

samedi 10 septembre 2016

Quelle refonte pour les frégates classe La Fayette ?

© US Navy.



L'aventure des frégates de la classe La Fayette (cinq unités finalement commandées sur les douze puis six espérées) est presque découplée de leur activité opérationnelle. Après leur aller et retour entre les premier deuxième rang, elles agitent les bruits de coursives quant à leur "modernisation".

vendredi 9 septembre 2016

"Refonder la Sécurité nationale" de l'Institut Montaigne, versant maritime


La lecture du rapport "Refonder la Sécurité nationale" de l'Institut Montaigne (7 septembre) nous amène à nous interroger sur la (non) prise en compte du fait maritime mondial dans la Défense nationale et la Sécurité Intérieure de (l'Archipel) France par ses rédacteurs. Une chose regrettable alors que ce papier tente manifestement de peser sur l'actualité politique (primaire, présidentielle) en vue de l'anniversaire des 15 ans des attentats du 11 septembre 2001.

mardi 6 septembre 2016

FTI : premier rang mais deuxième classe

© Emmanuel Gaudez.
L'Université d'Eté de la Défense (UED) aurait-elle livré - malgré elle ? - de très maigres informations sur la Frégate de Taille Intermédiaire (FTI) ? Cette dernière tend à demeurer la "frégate de premier rang mais deuxième classe" identifiée en octobre 2015. Il est possible d'essayer de mettre en perspective avec l'article de Jean-Marc Tanguy (Le Marin, 10 juin 2016, pp. 2-4) dont proviennent toutes les citations (merci à Philippe Chapleau et la rédaction du Marin), sauf mentions contraires. 

dimanche 4 septembre 2016

Nouvelle configuration lourde du GAé


Les bruits de coursives entourant la nouvelle projection du Groupe Aéronaval (GAn) laissent entrevoir un nouveau format inédit. Il pourrait y voir 26 chasseurs à bord (en plus de deux aéronefs de guet aérien (E-2C Hawkeye) et des hélicoptères servitude (CSAR, SAR) qui seront tous les Rafale M.

jeudi 1 septembre 2016

La course à la propulsion navale nucléaire en Corée


Les deux Etats se partageant la péninsule coréenne sont engagés de plus en plus explicitement dans une course au sous-marin à propulsion nucléaire. Le dilemme de sécurité dans sa construction dialectique semble entraîner de nouveaux développements dans la course à l'armement naval dans la région.