Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





vendredi 1 août 2014

Eté 1914, un autre monde ? "1914-1916 : Les groupes mixtes d'automitrailleuses et d'autocanons de la Marine"

http://img.xooimage.com/files86/c/b/7/num-risation0001-39cb94d.jpg 
© GBM n°90. Photo parue dans GBM N°90 l'une des quatre automitrailleuses affectées à l'unique groupe d'autocanons de 47m/m datée du 25/02/1915.Photographie prise à l'intérieur du Grand-Palais (via la publication de Mihansoldtimer 1 sur le forum Les Renault d'Avant Guerre).
 
Quittons un peu la mer et les embruns pour découvrir une histoire qui semble, manifestement, assez méconnue. La Marine nationale s'est illustrée à de nombreuses reprises pour ses combats à terre : au moins pendant les trois guerres face à l'Allemagne de 1870 à 1945.

Aujourd'hui, découvrons grâce à l'article du colonel A. POLI paru dans la Revue Historique des Armées (Guerre de 1914-1918, numéro 3 - 1988) l'origine et les combats des Groupes mixtes d'automitrailleuses et d'autocanons de la Marine pendant la guerre de 1914 (pp. 91-100).