Les @mers du CESM


Les @mers du CESM - 19 avril 1944 :

Le cuirassé Richelieu participe au bombardement de Sabang, base japonaise en Indonésie. Le navire français, ayant rejoint l’Eastern Fleet commandée par l’amiral britannique Somerville, prendra part à trois autres opérations visant des bases navales ennemies. Après 52 mois passés en mer, le bâtiment rentre à Toulon le 1er octobre 1944. À nouveau déployé en Asie du Sud-Est l’année suivante, le bâtiment assistera à la capitulation du Japon dans la rade de Singapour le 23 septembre 1945.





samedi 11 décembre 2010

Torpilles et mines nucléaires dans la stratégie navale nord-coréenne


La  nouvelle de cette hypothèse surprend, forcément. A l'époque où l'on assiste plutôt à la diminution des arsenaux stratégiques et le retrait des armes nucléaires tactiques des navires, on ne peut qu'être surpris qu'un État arme dans cette direction.

jeudi 9 décembre 2010

SLAMF : drone naval Espadon pour lutte anti-mines et perspectives

© Inconnu.


Lignes de Défense nous apprend que le drone (UUV) Espadon (Evaluation de Solutions Potentielles d'Automatisation de Déminage pour les Opérations Navales) a été mis à l'eau au pied du viaduc d'Hennebont. C'est un drone de 25t pour 17m tout de même !

mardi 7 décembre 2010

X-37B ou la dissuasion spatiale ?

© Inconnu.
Programme X-37B

Plusieurs journaux et blogs se sont fait l'écho de l'essai réussi du X-37B. Pour peu qu'on suive assez bien les derniers prototypes de la série "X" (voir presque toute la série "X") les Etats-Unis explorent depuis longtemps le vol à grande vitesse et à très haute altitude (sans limite atmosphérique ?). L'un des objectifs étant de développer un aéronef pouvant aller dans l'espace et en revenir. Zone Militaire en avait fait une bonne synthèse pour le lancement de l'engin le 23 avril 2010 :

jeudi 2 décembre 2010

Chronique de Stratégie et Tactique navale : fonction garde-côtes, marine côtière et forces de haute-mer

© Inconnu. Le Henry IV, cuirassé garde-côtes (1897-1921).
Dans le cadre de notre étude de la stratégie maritime française pour contrôler les zones économiques exclusives, nous avons trouvé un article très intéressant de Caroline Britz (Les Echos).